Erosion

Les deux parties sont prêtes : que le combat commence.
A la première vague, le rocher tient debout.
Caillou narguant la mer : il faut un coup immense
Pour briser l’insolent et en venir à bout.

Un enfant de la terre, livrant son pronostic,
Ne donne à l’océan pas l’ombre d’une chance.
Mais pour les moult empires, que l’Histoire mastique,
Il faut considérer les longues échéances.

La roche est un coeur d’Homme. La mer est vérité.
Son action fait sourire. Son verbe paraît vain.
C’est elle qui pourtant finit par hériter
Du glaive du guerrier ; des plumes d’écrivains.

Les vagues te pourlèchent, mais ton orgueil s’obstine
A dresser des falaises, contre leur doux murmure.
Les flots vaincront pourtant, si ton bon Dieu destine
Leurs mots à bout portant à briser ton armure.

A.H.

Vous souhaitez recevoir par email les news de Bobigny ? Inscrivez-vous !

Nous nous engageons à vous envoyer seulement des informations pertinentes. Aucun spam!

À propos de l’auteur

Ayoub HAJLAOUI

Bien que de formation purement scientifique, Ayoub refuse de voir les sciences dures assassiner sa plume intérieure. Cette plume s'exprime aussi bien à travers des nouvelles ou des poèmes. Elle consent aussi à marier, à l'occasion, la lettre et le chiffre, afin d'insuffler aux mathématiques une âme plus poétique. Allez faire un tour sur son site https://www.ayoub-et-les-maths.com/

Cliquez ici pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire